La nutrition prédictive c’est quoi ?

predictive-analysis.png

Où il est question de nutrition prédictive…

La science de la nutrition évolue tous les jours. La nutrition prédictive, c’est une armada de nouvelles méthodes pour “PREVOIR” et mettre en place les ajustements nécessaires pour “PREVENIR”. Et vous, avez-vous envie de “SAVOIR” ?

Elsa a fait doser sa glycémie mais surtout son insulinémie, nous avons alors calculé ses indices HOMA/QUICKI. Ouille, il semble qu’elle soit en pré-diabète et que l’insulinorésistance soit bien installée, ce qui au final bloque son amaigrissement… Elsa va reprendre un peu de marche régulière. Nous allons faire quelques réequilibrages alimentaires et à l’aide d’un capteur Freestyle sur 15 jours, ajuster les menus à son propre métabolisme. Fini les siestes forcées après le repas ou les coups de pompe de 18h, le surpoids décroit, et surtout, elle a désormais 75 à 100% de chances ne pas déclencher un diabète de type 2 dans les 8/10 ans à venir…

Christophe a beaucoup de cholestérol, on lui répète tout le temps, surtout que c’est un truc de famille ! Mais finalement, qu’il y en ait trop, ce n’est pas vraiment çà l’important. Ce qu’il convient de savoir, c’est s’il s’agit de molécules LDL plutôt petites et denses qui se collent aux parois des “tuyaux” (donc “athérogènes”) ou s’il s’agit plutôt de grosses molécules peu denses présentant un risque cardiovasculaire très réduit. Et tout cela est à mettre en relation avec les triglycérides… Second point important, quel est son taux en anticorps anti-LDL oxydés ? Ensuite nous pourrons parler sérieusement de risque cardiovasculaire plus ou moins avéré, en connaissance de cause, et le gérer au mieux par un réequilibrage du rapport oméga 6/oméga 3, des apports en graisses, en sucres et en alcool.

Marine mange plutôt déséquilibré mais elle vient de prendre conscience que compte tenu d’évènements familiaux récents il convient de se préoccuper de son risque futur de développer une maladie de civilisation, c’est à dire un cancer. Un bilan préventif a fait état de ses défenses immunitaires,  de son degré d’inflammation chronique, de son stress oxydant, et de certains micronutriments dont le sélénium, le cuivre, le zinc, les caroténoïdes…. Un bon taux de béta-carotène et vitamine B9 protège contre le cancer, mais si le taux est en excès, l’effet est inverse, c’est à dire pro-cancer. Il est primordial de doser les micronutriments censés apporter un effet protecteur. Outre un ajustement alimentaire et des apports anti-oxydants adéquats, un dosage lymphocytaire pourra lui permettre d’affiner et mettre en place une modulation immunitaire.

Brigitte ne tolère pas grand chose, son transit est en vrac, soit elle est constipée, soit elle a la diarrhée, c’est un peu l’enfer pour composer les menus ! Outre un bilan immuno-inflammatoire-intestinal, un état des excès et déficits micronutritionnels, une séquençage de son microbiote peut être proposé. Aujourd’hui les muqueuses ont été “réparées”, la flore intestinale a été rééquilibrée, et peu à peu les aliments non tolérés ont été réintroduits. Fini la digestion capricieuse, les douleurs abdominales, les ballonnements et le transit est normal ! Et même son sommeil va mieux…..

Vous aussi comme Elsa vous souhaitez repousser l’échéance d’un diabète jusque là insoupçonné ? ou comme Christophe comprendre le mécanisme du cholestérol et le gérer au mieux ? Comme Marine vous souhaitez connaître votre exposition aux maladies de civilisation pour les prochaines années et agir en conséquence ? Des problèmes digestifs vous empoisonnent le quotidien comme Brigite ?

Il est aujourd’hui primordial d’associer l’étude des apports alimentaires à des nouveaux marqueurs biologiques (prises de sang spécifiques) : ces nouveaux marqueurs reflètent à la fois l’apport alimentaire mais aussi le métabolisme propre à chacun. Ainsi, des individus ayant le même apport alimentaire peuvent présenter des statuts différents, liés à des différences au niveau du transport, de l’absorption, de l’oxydation, de la capture par les tissus et du métabolisme de stockage/sécrétion tissulaire des graisses, des sucres, etc…

Pour tout renseignement sur la nutrition préventive, je suis à votre disposition.

 

chefjecuisineencouleurs

STEPHANIE GUILLET

Diététicienne Nutrionniste
LE PLAISIR DE MANGER, EN PRÉSERVANT SA SANTÉ
06 82 02 11 96 - contact@jecuisineencouleurs.com
34 Rue François Personnat, 17690 ANGOULINS

Prendre Rendez-Vous