La Micronutrition

Cà veut dire quoi ? ...manger petit ?

La Micronutrition choisit de regarder les précieuses molécules qui se trouvent dans notre assiette et la façon dont notre organisme les utilise : c’est une nouvelle approche qui fait le lien entre nutrition et santé.

Où il est question de ‘micronutriments’…

Les MICROnutriments, c’est MEGA important !

Dans l’assiette, il y a deux grandes familles de composés : les MACROnutriments et les MICROnutriments

Les MACROnutriments

…fournissent l’énergie et la force nécessaires à l’organisme. Ce sont les protéines, les lipides (graisses) et les glucides (sucres).

  • On trouve les protéines dans la viande, le poisson, les oeufs, le fromage, le fromage blanc (protéines animales) mais aussi dans les céréales ou légumes secs comme les lentilles (protéines végétales) : ce sont les « briques » de notre organisme (muscles, os du squelette) mais aussi nos défenses (anticorps contre les maladies) et certaines hormones (pour garder notre bonne humeur par exemple)
  • pour les glucides, vous savez facilement les trouver dans les gâteaux, les bonbons, la confiture, le chocolat, le miel, les pâtes à tartiner, les jus de fruits, les sodas… çà c’est les glucides ‘simples‘ ou encore dits ‘rapides« . Pour les glucides ‘complexes‘ ou encore dits ‘lents‘, il faut aller les chercher dans le riz, les pâtes, les pommes de terre, les céréales, les légumes secs…. Les glucides sont notre principale source d’énergie : c’est notre ‘accélérateur’.
  • Les lipides sont contenus dans le beurre, la crème (matières grasses animales) ou les huiles (matières grasses végétales). Ils participent à la synthèse des membranes de nos cellules et constituent notre ‘réserve d’énergie’ la plus importante : on les utilise en vitesse de croisière.


Les MICROnutriments…

…ne jouent aucun rôle énergétique, mais leur rôle est FONDAMENTAL pour le fonctionnement de l’ensemble des métabolismes de notre corps. Il s’agit des vitamines (vitamine C, vitamine D, vitamines B…), des minéraux (le magnésium, le fer,…), les acides gras essentiels (oméga 3, oméga 6…), les acides aminés, les flavonoïdes, les polyphénols, les probiotiques,... Ils sont présents par exemple dans les fruits et légumes frais ou secs, les huiles de colza et noix, les poissons gras, le thé, le chocolat, … Ce sont tous ces éléments qui donnent la valeur nutritionnelle de votre assiette.



La Micronutrition est une discipline médicale qui se développe depuis une vingtaine d’années. Elle établit le lien entre vos habitudes alimentaires et les petits soucis de santé auxquels vous pouvez être confronté tous les jours : manque d’énergie, coup de blues, troubles de la digestion, maux de tête,….

L’objectif est de satisfaire vos besoins spécifiques, avec un ajustement de l’alimentation et si nécessaire un renforcement de certains micronutriments, afin d’améliorer vos défenses, favoriser un sommeil reposant, garder la forme toute l’année, quelque soit votre âge ou votre projet de vie.

Elle prend toute sa dimension aujourd’hui, avec une alimentation qui se caractérise par l’augmentation de l’apport calorique (beaucoup de calories vides : macronutriments) au détriment de la densité en micronutriments (calories pleines) et permet d’agir en amont pour maintenir durablement un bon état de santé.

L’IEDM (Institut Européen de Diététique et Micronutrition) est une association qui fédère le conseil et l’accompagnement en Micronutrition. Retrouvez sur son site internet http://www.iedm.asso.fr toutes les informations, dossiers et articles de presse.

Améliorer votre qualité de vie et vous apporter un conseil personnalisé de qualité.


Plusieurs questionnaires vont permettre d’identifier les éventuels déficits en micronutriments et voir si votre alimentation et votre activité physique sont adaptés à votre situation et projets de vie.
  • Le Questionnaire Alimentaire : pour évaluer l’équilibre et la diversité de votre alimentation, identifier les risques de stress oxydant, corréler les ballonnements intestinaux avec la consommation de certains aliments, repérer une insuffisance d’apports en protéines, …
  • Le dépistage des déficiences micronutritionnelles permet de détecter l’impact de votre alimentation sur le fonctionnement de votre organisme au niveau des troubles de l’humeur et de la fatigue, des troubles fonctionnels digestifs, des troubles ostéo-articulaires, des troubles cutanés ou circulatoires associés. C’est un véritable ‘scanner fonctionnel » sui permet une prise en charge global de votre état nutritionnel.
  • Le questionnaire de vulnérabilité digestive, si vous êtes dérangé sur le plan digestif, si vous ne tolérez pas certains aliments, et êtes sujets à une hyperperméabilité intestinale.
  • Le questionnaire Dopamine-Noradrénaline – Sérotonine mesure l’impact de votre alimentation sur le fonctionnement de votre cerveau et permet de détecter d’éventuelles causes d’un sommeil capricieux, d’une tendance au blues voire à la petite déprime, d’une difficulté à se projeter, d’une irritabilité, d’une attirance boulimique vers les produits sucrés, de troubles de concentration ou de la mémoire, en évaluant les déficits en certains neurotransmetteurs.
Pour aller plus loin, des bilans biologiques spécifiques :

Selon le contexte, il faut parfois affiner les explorations fonctionnelles en s’aidant des projrès de la biologie micronutritionnelle. Ces bilans micronutritionnels ont toute leur place lorsque les bilans classiques ne mettent pas en évidence de perturbation particulière alors que les troubles eux, sont bien réels.

Quelques exemples de bilans pratiqués :

  • L’évaluation du stress oxydatif et de l’inflammation
  • Le bilan des déficits et excès micronutritionnels
  • Le bilan péri-conception (désir de grossesse)
  • Le bilan de risque cardio-vasculaire
  • L’évaluation du métabolisme des acides gras
  • Le bilan immuno-inflammatoire intestinal
  • Le diagnostic de sensibilité au gluten ou autres hypersensibilités
  • L’évaluation du niveau de diversité du microbiote intestinal

Identifier les multiples verrous qui vous empêchent de mincir, avoir un meilleur confort digestif, vivre en forme plus longtemps, retrouver le moral, être moins fatigué, être plus concentré, faciliter l’arrêt du tabac, avoir un certain confort articulaire, optimiser ses performances sportives, bien mener sa grossesse pour le bien-être de maman comme celui de bébé, affiner sa silhouette tout en conservant un bon état de santé,… autant de situations ou la prise en charge par la Micronutrition a montré son efficacité.


STEPHANIE GUILLET

Diététicienne Nutrionniste
LE PLAISIR DE MANGER, EN PRÉSERVANT SA SANTÉ
06 82 02 11 96 - contact@jecuisineencouleurs.com
34 Rue François Personnat, 17690 ANGOULINS

PRENDRE UN RDV