Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/4/d655808535/htdocs/SITE/wp-includes/post-template.php on line 293

La biologie préventive

essad

Lors de consultations, je dispose d’une large boîte à outils, afin d’adapter ma prise en charge à chaque personne en fonction de son profil et de ses attentes. La biologie nutritionnelle et fonctionnelle préventive (analyse de sang, selles ou urines) est l’un de ses outils.

L’évaluation biologique spécifique complète de manière optimale le bilan alimentaire et les bilans sanguins classiques.


Un outil nutritionnel formidable, qui va loin loin loin….

La biologie nutritionnelle et fonctionnelle préventive, c’est quoi ?


Au-delà de l’assiette, la biologie nutritionnielle et fonctionnelle permet d’aborder ce qui se passe au niveau de  l’assimilation et l’utilisation de notre propre corps.

Toc toc ! Qu’est-ce qu’il se passe là-dedans ?? 🙂

L’objectif est ensuite de modifier “l’assiette” pour remettre à niveau les macro et micronutriments dans les “valeurs de santé” c’est-à-dire les valeurs qui assurent la meilleure protection santé possible et un équilibre métabolique (tiens tiens, çà pourrait faire sauter les verrous de la résistance à la perte de poids :-)).

Ces marqueurs peuvent correspondent à des situations de “manques” difficiles à déceler “à l’extérieur” car associés à des symptômes plutôt “généralistes” (fatigue chronique, rhumes à répétition l’hiver, troubles digestifs, etc…) ou discrets, voire même aucun symptôme (évolution silencieuse) : seuls des examens biologiques peuvent alors les mettre à jour. 

Même si “l’assiette” est parfaite du côté des standards de la nutrition santé, en fait chaque personne à ses propres besoins. Peut-être que la façon dont la personne se nourrit ne correspond pas complétement aux besoins propres de son corps, qui peuvent être augmentés dans certains micronutriments s’il y a un stress mal géré, une pratique sportive intensive, une fragilité immunitaire, un surpoids…

Si par exemple 3 marqueurs vont dans le même sens, cela permettra d’agir suffisamment tôt car cette biologie spécifique permet de détecter des marqueurs anormaux bien avant que des signes soient ressentis par la personne (la « biologie » précède toujours la « clinique »).



Pour tous, à tous les âges de la vie

La biologie préventive, pour qui ?



Les bilans nutritionnels et fonctionnels de prévention sont accessibles à tous, quel que soit l’âge. Ils ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale aussi il est important, compte tenu du coût, de cibler précisément les axes de recherche et de prévention en fonction de chacun, de ses antécédents personnels et familiaux, de ses signes cliniques ou pathologies.

Il est important de savoir que la biologie préventive existe, qu’elle évolue chaque mois, que chacun peut prendre en main de façon durable sa santé via son alimentation et son hygiène de vie.

Et vous, avez-vous envie de “savoir” ?? 🙂

Les résultats impliqueront certainement un changement alimentaire, des habitudes de vie, et il est important que cette prospection s’accompagne d’une volonté de changement. « Faire » pour « savoir » ok, mais ensuite si besoin, il faut « agir ».

Petite remarque qui a son importance 🙂 : les bilans ne sont pas obligatoires pour la prise en charge et souvent, le bilan nutritionnel de base est suffisamment parlant pour réaliser des ajustements alimentaires efficaces. Néanmoins il est fondamental de savoir “qu’ils existent” et qu’ils peuvent vous être proposés pour un axe complémentaire d’accompagnement côté PREVENTION.

La biologie nutritionnelle et fonctionnelle préventive

Quels types de bilans existent ?

Une enquête alimentaire « de l’intérieur » 

C’est super d’avoir une « assiette parfaite » mais comment est-elle absorbée ? assimilée ?…

Via le profil en acides gras, profil en acides aminés, métabolome, acides biliaires, il est possible de suivre le cheminement de nos sucres, graisses, viandes, fromages, et évaluer le fonctionnement de nos organes internes afin de mieux cibler nos ajustements.




Pour aller plus loin, faire connaissance avec les habitants de notre « petite usine » : notre microbiote !

Via un séquençage de notre microbiote nous pourront évaluer la richesse et la diversité de notre flore intestinale et orienter notre alimentation pour améliorer l’équilibre entre les 4 grandes familles de bactéries (firmicutes, bacteroidetes, proteo et actinobacteria).

Via un metabolome, nous listerons les produits santé (AGCC ou acides gras à courte chaîne) produits par les bactéries de notre microbiote, ce qui permettra d’adapter nos apports en fibres à effet prébiotique.

Le bilan spécifique pour le SPORTIF permet de s’assurer que la pratique intensive du sport ne nuit pas à sa santé ni à sa performance ! 

Il s’agit de vérifier si le stress est bien géré (stress oxydant, anticorps anti-LDL oxydées), si les apports alimentaires sont adaptés à l’exercice physique et comment le corps utilise le métabolisme lipidique et protéique pendant le sport (profil des acides gras, des acides aminés), ainsi que le niveau de co-enzyme Q10 (pour avoir la pêche pour la compét, il faut un Q10 au top !!).





Dans le cadre d’un projet de bébé ou de problèmes de fertilité, le bilan péri-conception est un incontournable !

 9 mois à 1 an avant de tomber enceinte, assurez-vous ainsi qu’à votre bébé de réunir toutes les meilleures conditions pour favoriser une grossesse harmonieuse.

Le bilan immuno-inflammatoire intestinal sera le bilan magique qui enfin fera la lumière sur vos troubles intestinaux aïgus et/ou chroniques et permettra d’affiner la prise en charge.

Intestins irritable, ballonnements, transit ralenti ou accéléré,… déséquilibre ? Hyperperméabilité ?

Bilan recommandé en association : microbiote, acides biliaires.





Après 40 ans, le bilan de prévention des maladies de civilisation vise large…

Cancer, diabète, maladies cardio-vasculaires,… êtes-vous protégé de manière optimale ? Manquez vous d’un minéral en particulier ? êtes-vous en excès sur un autre ? Il est important de rétablie l’équilibre que la durée en ajustant l’alimentation.

Le bilan de prévention cardio-métabolique cible les personnes qui présentent un risque particulier (infarctus, AVC, diabète…) 

Triglycérides qui s’envolent, cholestérol dans le rouge, syndrome métabolique, des antécédents à risque… vous avez besoin d’évaluer de manière plus précise votre risque cardio-vasculaire, avec des indicateurs plus précis, innovants et fiables





Le bilan de prévention Alzheimer, parkinson

Ce bilan ombine des marqueurs importants identifiés aujourd’hui clairement dans les risques de développer la maladie. Pris à temps, ils permettent de ralentir le processus.

La biologie préventive, comment procéder ?


Sur la base d’une prescription de bilan biologique spécifique que j’établierai avec vous lors d’une consultation, vous recevrez un kit de prélèvement (sang, selles ou urines). Après renvoi de ce kit au laboratoire sélectionné, vous recevrez sous 3 à 4 semaines les résultats qui seront commentés en consultation et suivis en vue de leur amélioration.

Coût : bilan nutritionnel + coût des bilans biologiques réalisés par un ou plusieurs laboratoires (selon les analyses prescrites) + consultation de suivi à réception des résultats.