Manger moins vite = manger moins

Citez moi un seul médecin ou une seule nutritionniste qui ne vous ait pas dit un jour « mangez lentement, mastiquez »… bien entendu, ce conseil est passé vite fait à la trappe car il est tellement évident, que vous l’avez vite oublié celui là…

0 commentaire

Les derniers chiffres de l’obésité en France

Le surpoids (IMC entre 25 et 30) représente 41% chez les hommes et 25% chez les femmes. L’obésite (IMC>30) représente 16%, hommes et femmes confondus, avec des disparités selon les régions. C’est aujourd’hui un problème de santé publique car les pathologies liées aux excès de consommation sont de plus en plus nombreuses.

0 commentaire

Faire un régime ? Mais je ne suis pas malade !

En effet… en dehors d’une pathologie qui oblige à suivre un régime bien particulier (sans sel, sans gluten, limité en graisses…), personne ne devrait faire de «régime». Le principe du régime est d’exclure ou de limiter fortement de ces habitudes alimentaires, une catégorie de nutriments, d’aliments.

0 commentaire

Un enfant sait mieux que nous s’il a faim

L’enfant qui n’a plus faim commence par ne pas accepter de finir le fond de son biberon ou le reste de son assiette qu’on veut lui forcer à avaler. Puis très vite, il refuse toute nourriture à l’heure des repas car le moment du repas devient lié au pouvoir des adultes sur lui et est source à la fois d’anxiété et de résistance.

0 commentaire

Le chocolat

Les 4 bienfaits méconnus du chocolat pour la santé La prochaine fois que tu mangeras du chocolat, je ne crois que tu te sentiras autant coupable qu’avant. Malgré sa mauvaise réputation en ce qui a trait à sa charge calorique, et donc aussi à la prise de poids, le chocolat est un aliment dont les bénéfices pour la santé sont encore méconnus.

0 commentaire

le poids d’un enfant

Menée sur 501 femmes américaines, âgées de 20 à 35 ans, l'étude cherche à montrer la corrélation entre les commentaires faits par les parents pendant l'enfance et l'image que les femmes ont de leur corps à l'âge adulte. Son résultat, à l'heure où la publicité ne se prive pas de prévenir les femmes de l'arrivée imminente de l'été, prouve non seulement que ces remarques peuvent avoir des conséquences, mais qu'elles sont même contreproductives.

0 commentaire